3 Rue de Verdun, 59480 La Bassée
06 21 01 42 46
duvergebertrand@gmail.com

Gérer le confinement et le Covid19 avec les enfants

Gérer le confinement et le Covid19 avec les enfants

Comment gérer le confinement et le Covid19 avec les enfants

Dans cet article Mr Duvergé vous explique comment gérer le confinement et le covid19 avec les enfants. Depuis le mi mars, la France traverse une crise sanitaire difficile pour faire face à la propagation du Covid 19. Pour cela le gouvernement français a mis en place plusieurs mesures afin de protéger la population comme la fermeture des écoles et des établissements scolaires. Dès le 17 mars, l’état a mis en place un confinement et ainsi les enfants se retrouvent chez eux avec leurs parents. Mais comment leur expliquer ? Comment gérer ce confinement? Mr Duvergé, thérapeute, répond à ses questions et vous donne quelque conseil pour que parent et enfant vivent bien ce confinement.

Les informations par rapport au COVID-19 évoluent rapidement et de nouvelles questions émergent. En temps que parents, vous vous sentez concernés par la protection et le soin de vos enfants et de votre famille. Prendre connaissance de ces ressources peut vous aidez à soutenir votre famille. Avoir en tête les informations les plus importantes concernant la maladie et savoir comment se préparer peut vous aider à atténuer votre anxiété. Cet article  va vous donner quelques pistes pour aider votre famille à bien vivre cette situation et à se sentir rassurer.

Qu’est ce que le covid 19:

Le Covid 19 est un nouveau virus de la famille des coronavirus. Cette famille de virus cause des symptômes divers allant du simple rhume aux défaillances respiratoires les plus graves, nécessitant parfois même une hospitalisation. 

COVID-19 entraîne une maladie respiratoire contagieuse qui se diffuse principalement d’une personne à une autre. Pour l’instant, aucun vaccin existe. A l’heure actuelle, plusieurs essais cliniques sont en en cours afin de trouver un traitement curatif pour ce virus .

A ce jour la meilleure manière de se protéger est de limiter de s’exposer. Pour cela il est important de respecter les gestes barrières et les mesures de confinement.

Jusqu’ici, les enfants semblent être moins affectés par la maladie que les adultes. Les enfants qui ont une maladie chronique peuvent être potentiellement plus vulnérables.

Voici une bande dessinée faite pour les enfants pour leur expliquer le Covid 19. Vous pouvez en voir d’autres en visitant le site de la dessinatrice de cette BD.

Se préparer à l’épidémie :

Afin de mieux faire face à une épidémie et de diminuer l’impact d’une maladie infectieuse contagieuse, il est important de pouvoir vous préparer. Pour gérer le confinement et le coronavirus avec les enfants, voici quelques conseils pour bien  vous préparer :

  • Pouvoir communiquer sur le sujet dans de bonne conditions. Proposer à chaque personne de votre famille de pouvoir exprimer et poser ses  questions. Prévoyez un temps de dialogue avec les enfants les plus jeunes. Ainsi vous devez  adapter votre langage à votre enfant. Utiliser un langage qu’il peut comprendre et pour pouvoir répondre à ses inquiétudes.
  • Faites une liste de contacts « en cas de besoin ». Cette liste pourra être utile pour chaque membre de la famille. Dedans vous pouvez y faire figurer les numéros de vos proches ainsi que les numéros de téléphone en cas d’urgence. Penser à rajouter les numéros comme celui de l’école, le médecin traitant.
  • Mettez-vous en contact avec les services d’éducation ou avec vos école / collèges / lycées sur la possibilité de maintenir la scolarisation de vos enfants à domicile et sur l’existence d’enseignement à distance qui pourraient être proposés après la fermeture des écoles.

Réduire le risque d’infection

Expliquez et apprenez à chaque membre de votre famille à effectuer les gestes de prévention suivant :

  • Se laver les mains plusieurs fois par jour pendant 20 secondes avec de l’eau et du savon. Il est possible d’utiliser également une solution hydro-alcoolique.
  • Éviter le contact avec les personnes malades, respecter la distance d’un mètre.
  • Rester à la maison lorsqu’on est malade.
  • Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir lorsque l’on éternue ou que l’on tousse. Tousser ou éternuer dans son coude. Privilégier les mouchoirs en papiers.
  • Si vous avez une maladie chronique, vérifiez que vous avez suffisamment de traitement à domicile.
  • Prévoyez aussi des activités à faire en famille comme des jeux de sociétés, des activités pour vos enfant et pour vous même.

Pendant l’épidémie :

Faire face à une épidémie est un événement très stressant. Voici quelques recommandations qui peuvent vous aider et faire que cela se passe le mieux pour vous et votre famille.

  • Information et communication

Il est nécessaire de rester au  fait de l’actualité. Pour cela fiez vous aux médias de confiance et aux autorités de santé. Cherchez du soutien auprès de vos amis et de votre famille en parlant avec eux par téléphone, texto, e-mail ou réseaux sociaux.  Les écoles peuvent aussi potentiellement proposer des moyens supplémentaires pour rester en contact. Par contre il est conseillé de limiter son exposition aux médias (en particulier d’information en continu) et aux réseaux sociaux. Le stress, l’anxiété et la peur peuvent être majorés par une exposition trop longue. Il faut être vigilant à ce que vos enfants regardent sur les médias ou sur internet. Car les enfants sont  très sensible à ce qu’ils regardent. N’hésitez pas à limiter leur accès afin de les protéger.

Vérifiez avec vos enfants leurs connaissances sur ce qu’ils se passent actuellement, corrigez les fausses informations. Internet est à la fois un fabuleux moyen de rester en contact avec ses proches durant l’épidémie. Mais il peut aussi colporter des rumeurs, de fausses informations.

Pendant cette période , il est d’autant plus nécessaire de soutenir vos enfant et de les encourager à s’exprimer et de montrer leurs émotions. Par exemple, aidez-les à comprendre la situation, proposée de répondre à leurs questions :

  • Parlez de leur sentiment . Reconnaissez et validez leurs émotions et leur réactions.
  • Aidez-les à exprimer leurs sentiments. vous pouvez leur proposer de les illustrer à travers des dessins ou d’autres activités créatives. 
  • Clarifiez les informations et les incompréhensions sur le virus et ses modes de contagion en précisant notamment que toutes les maladies respiratoires ne sont pas dues au COVID-19,et que toutes les infections au COVID-19 ne sont pas graves.
  • Réconfortez vos enfants et accordez-leur (encore) plus de patience que d’habitude
  • Refaites des points avec vos enfants régulièrement ou lors de changement de situation.

Réaliser des activités :

Suite aux différentes décisions prise par le gouvernement comme la fermeture des écoles, le télétravail, votre famille et vos enfants vont devoir s’adapter.

Pour cela il faut  pouvoir trouver des activités afin de s’occuper. D’abord , le confinement est une période qui ne va pas durer, qu’il est temporaire. Ensuite, mettre en place un planning afin de maintenir un rythme de vie. Rythmer votre journée par exemple en gardant des heures de coucher, de repas ou d’exercice physique. De plus réaliser des activités dans votre quotidien qui ont été par le passé efficaces dans des situations stressantes. Par exemple, la lecture de livre , regarder des film, écouter de la musique, jouer à des jeux de société peuvent être des ressources pour faire face au confinement. 

Du fait de la fermeture des établissements scolaires, les enseignants ont dus s’adapter. Pour cela ils ont mis en place l’envoi de cours par mail et également des classes virtuelles. accompagnez et soutenez vos enfants dans leurs apprentissages scolaires à distance. Vous allez avoir un rôle de prof et d’instituteur pour vos enfants.

Enfin  apprenez à vos enfants à identifier les sentiments qu’ils peuvent ressentir comme la solitude, l’ennui,la peur de contracter le virus, l’anxiété, le stress et la panique. Rassurez les  et expliquez-leur que ces réactions sont normales en situation d’épidémie et de confinement.

Vous pouvez proposer à vos adolescents  de participer aux activités quotidiennes afin qu’ils puissent se sentir utiles. Par exemple, proposer aux plus petits de faire des dessins qu’ils pourront accrocher aux fenêtres.

Hygiène et soins médicaux

  • Faites en sorte que les règles des mesures d’hygiène soient bien respectées. Trouver des moyens ludiques pour le lavage de mains. Par exemple un minuteur un peu drôle et ludique peut alors être aussi utile que divertissant – choisissez par exemple un sablier multicolore ou un minuteur de cuisine aux couleurs vives.mains : par exemple « joyeux anniversaire » deux fois). Vous pouvez également utiliser des petites chansons pour le faire.

 Rassurez votre enfant sur le fait que vous l’emmènerez voir son médecin  s’il en a besoin.

Vous devez aussi leur expliquer et les rassurer que toute toux ou reniflement ne signifie pas nécessairement qu’ils ont attrapé le COVID-19.

Prendre soin de soi

Voici plusieurs conseils afin de pouvoir prendre soin de vous et donc de votre famille

  • Changez vos routines pour les adapter à la situation actuelle. Concentrez-vous sur ce que vous êtes en mesure d’accomplir et ce qui vous fait plaisir.
  • Prenez de vrai moment de pauses et de repos pour vous vider la tête
  • Certaines façons de penser sont « dysfonctionnelles ». Ces manières de penser peuvent être à l’origine de souffrance. Apprenez à les repérer pour les remplacer par des pensées plus positives.Détecter les pensées négatives qui ne vous aide pas. Gardez à l’esprit un certain optimisme. D’une part, éviter de surgénéraliser (un évènement négatif n’annoncerait que des événements négatifs). Ensuite, évitez de vous dévaloriser, de vous focaliser sur les choses négatives et de minimiser les choses positives. D’autre part, apprenez à reconnaître ce genre de pensées. Parlez de vos ressentis et de vos émotions avec vos proches et essayez de relativiser.
  • Rappelez-vous que  vous êtes un exemple pour vos enfants. La manière dont vous allez  gérer cette situation stressante impacte directement la façon dont vos enfants vont gérer leurs inquiétudes.
  • Reste en contact avec vos proches en utilisant tous les moyens de télécommunication possibles (téléphone-mail, réseaux sociaux)

Aider les enfants à faire face

Face à la situation, vos enfants peuvent réagir de manière différente en fonction de leur âge. Ce tableau explique comment gérer le confinement et le Covid19 avec les enfants. 

Tranche d’âgeRéactionsComment soutenir les enfants
Enfants de 0 à 5 ans • Peur de rester seul, cauchemar.
• Difficultés à parler, à s’exprimer.
• Pipi au lit, constipation.
• Modification de l’appétit.
• Augmentation du nombre de colère, des pleurs, enfant « collant »
• Patience et bienveillance
• Réassurance verbale et physique
•Inciter l’expression lors de jeu, de lecture d’histoire, de jeux d’imitation
• Transitoirement vous pouvez revoir les règles du coucher
• Prévoyez un temps calme et réconfortant avant le coucher
• Gardez une routine régulière
• Évitez d’exposer les enfants aux médias
Enfants de 6 à 12 ans • Irritabilité, pleurs, agressivité
• Enfant « collant », cauchemars
• Troubles du sommeil et de l’appétit.
• Symptômes physiques (maux de tête, de ventre, d’estomac,)
• Retrait social, perte d’intérêt
• Compétition pour avoir l’attention des parents
• Difficultés à se concentrer pour apprendre
• Patience, tolérance et réassurance
• Jouez avec votre enfant, gardez le contact avec ses amis par téléphone ou par internet
• Planifiez des sessions d’exercice physique
•Participez à des activités éducatives (soutenez les apprentissages scolaires, jouez à des jeux éducatifs)
• Impliquez vos enfants dans les tâches domestiques
• Posez des limites ferme avec bienveillance
• Discutez de l’épidémie et des mesures qui sont prises pour la contenir, y compris au sein de la cellule familiale
• Encouragez l’expression des émotions dans des jeux et des conversations adaptées à son âge
• Soyez inventifs pour favoriser les comportements protecteurs dans votre famille, intégrez les mesures barrières à votre routine familiale
• Réduire l’exposition aux médias, discutez avec eux de ce qu’ils ont vu/entendu
Adolescents de 13 à 18 ansSymptômes physiques (maux de têtes, démangeaisons):
• Trouble du sommeil comme des insomnies, des difficultés pour dormir.
Trouble de l’appétit
• Agitation, fatigue ou baisse d’énergie
• Refus de se plier aux consignes de santé publique
• Isolement social, refus d’interagir avec les proches
• Préoccupations concernant la stigmatisation, sentiment d’injustice ou de révolte
• Évitement des apprentissages scolaires.
• Patience, tolérance, réassurance
• Encourager le maintien des routines
• Encourager les discussions avec ses amis et sa famille au sujet de l’épidémie mais sans que cela ne devienne une obligation
• Leur suggérer de rester en contact avec leurs amis grâce au moyens de télécommunications
(téléphone, internet) ou les jeux en ligne
• Encourager la participation à la routine familiale, y compris les tâches ménagères ou familiales
(s’occuper des plus petits), ou le développement de stratégies pour favoriser les mesures d’hygiène et de prévention
• Limitez l’exposition aux médias, parlez avec eux de ce qu’ils ont vu/entendu
• Parlez avec eux, prévenez ou luttez contre la stigmatisation et la discrimination qui peuvent sur-venir, dans leur discours ou à leur encontre, luttez contre les fausses informations
Tableau expliquant comment les enfants peuvent réagir en fonction de l’âge et le soutien qui peut être mis en place.
En savoir plus/ Sur le même sujet:

https://www.coupletherapie59.fr/mieux-vivre-le-confinement/