3 Rue de Verdun, 59480 La Bassée
06 21 01 42 46
duvergebertrand@gmail.com

Mieux communiquer dans un couple

 

Mieux communiquer dans un couple afin de mieux partager, écouter, connaître son partenaire et découvrir l’autre, cela est important . Cela aide votre couple à grandir. Parfois des difficultés de communication dans votre couple, des impressions de ne pas vous comprendre, sont des signes qui montre des complications dans la relation avec votre partenaire. Beaucoup de disputes, des reproches d’un des conjoints.

Pris dans la routine de la vie de tous les jours, le boulot et les problèmes de la vie, communiquer vraiment avec l’autre s’avère souvent plus facile à dire… qu’à faire. Mais néanmoins, il est possible d’améliorer le dialogue et d’apprendre à mieux se connaître soi et son conjoint, comme l’explique Mr Duvergé, Thérapeute de couple.

 

La communication au sein d’un couple, facilité ou difficulté ?

Il n’est jamais facile de communiquer dans un couple car on imagine parfois les réponses ou les réactions de son partenaire. “Si je dit cela, il va penser cela”, on évite parfois de dire les choses car on pense qu’on a de bonne raison de le faire. Par exemple, on évite de dire certaines choses car l’autre est fragile à un moment donné, comme lors d’une dépression, d’un deuil. Ainsi, beaucoup de non dits et d’incompréhension viennent perturber l’équilibre du couple. Parfois on veut faire passer un message en faisant comprendre à l’autre sans lui dire directement, ce qui est souvent mal interpréter. La meilleure technique pour communiquer efficacement est de dire les choses directement.

Comment mieux communiquer :

La méthode de “La communication non violente” est une manière s’exprimer afin de permettre de se faire mieux entendre  par son entourage. Elle aide à se faire comprendre par sa famille ou son interlocuteur. 

La communication non violente (CNV) a été découverte, développé et partagé par Marshall B. Rosenberg.il utilise le terme de non violent pour dire communiquer sans blesser. Que signifie blesser dans ce contexte ? Simplement agir d’une façon qui provoque de la douleur ou une détresse.

Mieux communiquer: La cnvMarshall B. Rosenberg  (1934-2015) est un psychologue américain. Il a été un des élève du psychologue C.Rogers. Dans les années 70, il conçoit la Communication non violente. Elle est basée sur le principe d’empathie et de bienveillance.

Il définit  le processus de la CNV  comme un processus qui, selon lui, est toujours remis en question:

« La Communication NonViolente, c’est la combinaison d’un langage, d’une façon de penser, d’un savoir-faire en communication et de moyens d’influence qui servent mon désir de faire trois choses :

– me libérer du conditionnement culturel qui est en discordance avec la manière dont je veux vivre ma vie ;

– acquérir le pouvoir de me mettre en lien avec moi-même et autrui d’une façon qui me permette de donner naturellement à partir de mon cœur ;

– acquérir le pouvoir de créer des structures qui soutiennent cette façon de donner. »

L’objectif de La CNV est d’aider les personnes à interagir de façon à ce que chacun se sente plus intégré et plus relié aux autres. Elle aide les gens à établir des relations bienveillantes entre eux mêmes et avec les autres. Une des choses les plus utiles dans cette façon de communiquer est qu’on encourage l’autre à parler de l’état dans lequel ils sont et de la façon dont celui ci peut être amélioré. Elle permet de se mettre en relation avec l’autre. La CNV vous apprend à faciliter le dialogue et de parler de soi. 

Comment mieux communiquer avec la CNV

La communication non violente se base sur 4 grands principes:

  1. Le premier est de ne plus parler de nos interprétations mais plutôt de ce que l’on observe et de ce qui augmente ou diminue notre bien être . Il faut pouvoir distinguer ce que l’on évalue  de ce que l’on observe. Prenons un exemple, “ tu ne me téléphones jamais” c’est ce que j’évalue et ce que j’observe “ les 2 fois où je t’ai appelé la semaine dernière, tu étais trop occupé pour parler”.
  2. Exprimer ses émotions et ses sentiments, c’est pouvoir exprimer ce qui se passe en nous. On parle de soi et de comment nous nous mettons en relation avec le monde . Les phrases commencent par le pronom personnel “JE”.
  3. Énoncer ses besoins. La prise de conscience et la verbalisation des besoins qui engendrent nos sentiments sont une des bases de la CNV. Pour y arriver, nous faisons suivre l’expression de nos sentiments de la description des besoins qui les engendrent. voici quelques formulations en exemple :

“ Je suis contrarié quand tu dis cela parce que j’aurais aimé que tu me comprennes autrement”.

“ Je suis en colère quand tu n’arrives pas à l’heure parce que j’interprète ton retard comme un manque de respect du temps que je dispose.

  1. Apprendre à faire des demandes. On oublie souvent quand on demande à un proche parfois l’intention qui est derrière n’est pas exprimé. Dans ce cadre là on est déçu. La CNV suggère que nous formulons  nos demandes dans un langage qui décrit clairement les actions que nous aimerions voir mener pour que notre vie en soit enrichie. “Demander” n’est pas “exiger”.

En résumé, dialoguer ou échanger en utilisant la communication vous permet à vous et à votre interlocuteur de développer une meilleure communication. Entreprendre de développer ce mode de communication permet de se mettre en relation avec l’autre. Cette manière de discuter peut être  utile dans votre quotidien avec votre enfant, au travail…

Voici un extrait d’une BD expliquant un peu la communication non violente, pour l’acheter cliquer ici

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip Flipbook Help documentation.

  • Les erreurs à éviter 

  • Éviter de faire des reproches. Il est facile de relater ce que l’autre ne fait pas, ce qui peut vite mener à un conflit et ainsi fragiliser la santé du couple.
  • Éviter la critique. Comme le dit l’art de la critique est facile. Il est important d’informer son conjoint sur les choses qui ne vont pas. Mais attention il ne faut pas tomber dans la “critique facile” soit par une critique qui s’attaque à la personne plutôt qu’à son comportement.
  • La divination, c’est une des fautes de communication  la plus courante qu’on peut retrouver .Parfois le conjoint pense à la place de l’autre, il part du postulat qu’il connaît son conjoint mieux que personne, il pense connaître les actions de son conjoint. Par conséquent, ce genre de communication cause le plus souvent des quiproquos voire des disputes.
  • L’indifférence est une situation qui vient mettre en danger votre couple. Devenir indifférent à l’autre va faire que vous n’allez plus écouter votre partenaire, que vous allez vous éloigner l’un de l’autre. Certes vous allez vouloir  éviter les conflits mais cela va surtout mettre en danger votre couple .Par conséquent vous commencez à vous allez vous éloigner de l’autre.
  • Astuces  et conseils pour mieux communiquer

  • Adapter ce que l’on va dire à l’autre aura pour enjeu de favoriser la compréhension au sein du couple.
  • Réussir à parler avec le pronom personnel “ Je”, savoir parler de soi afin que l’autre puisse bien vous comprendre.
  • Pouvoir exprimer ses insatisfactions en choisissant bien ses mots  afin de présenter ce que vous vivez.
  • Savoir exprimer les choses positives de votre couple et prendre du temps pour le faire grandir.
  • Faire une thérapie de couple peut aider à améliorer la communication au sein du couple.
Sur le même sujet / en savoir plus:

https://www.coupletherapie59.fr/la-communication-non-violente-un-outil-pour-ameliorer-la-communication/

https://www.coupletherapie59.fr/couple-en-crise-comment-sen-sortir/